Novembre

Quand l’hiver vient doucement,
Il est là à la Saint-Clément.

Programme : livre.22978

100_7780 100_7771 med-je-l-appelerais-marguerite-visoflora-50663 100_7779 glebionissege

 

Tous les Saints du ciel 

All-Saints-Fra-Angelico

                   Peinture à la détrempe sur bois Fra Angelico vers 1423
 

*******

stambour.16914 Rendez-vous du mois :

Samedi 2 et dimanche 3 :  Approche des lieux sacrés n°1 par Romain Quinto.

Jeudi 7 à 20h30 : Qu’est-ce que le « bouddhisme par Chantal Boisset.

Week-end du 9/10 GEOBIOLOGIE niveau 1/COMPLET/Prochain G1 : 15 et 16 février 2014 par Claude Sievert.

Dimanche 17 Sortie nature « La Forêt de Tronçais » par Patrice Courtoy.

Lundi 25 à 14h Méditation bouddhiste par Chantal Boisset.

Jeudi 28 à 20h30 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE du CERGA

 

Poursuite des activités permanentes :

Atelier :  Qi.mancie

Atelier :  Eglises romanes et symbolique

Atelier :  Géobiologie et radiesthésie

 

*******

ampoules    TRUCS ET ASTUCES  images-2

  Feutres   

Vos enfants  laissent systématiquement leurs feutres décapuchonnés ? Pour les  raviver, trempez les mines dans du  vinaigre

.

*******

.

Natalie Georges.

De la musique pour les plantes. Carillon1

On sait que « la musique adoucit les mœurs ». En Alsace, un ingénieur-agronome est allé plus loin en prouvant qu’en plus, elle est extrêmement bénéfique pour les plantes ! Yannick Van Doorne expérimente avec passion cette nouvelle voie… Rencontre. 

Musicien ? Non, même pas ! « J’ai grandi dans une petite ferme, à la campagne, près de Gand, en Belgique, raconte Yannick Van Doorne.

J’étais réveillé par le chant des oiseaux et me suis donc tout naturellement tourné vers des études d’ingénieur-agronome. » Sauf que les pesticides n’étaient pas pour lui : « Ça m’a choqué toute cette chimie : pensez donc, une pomme subit jusqu’à 50 traitements… » s’insurge- t-il. Dégoûté par l’approche industrielle, le futur ingénieur se tourne donc vers des techniques moins agressives pour les plantes et pour notre santé.

Influence de la musique.

imgresPlusieurs lectures, dont « La vie secrète du sol » (1), le mènent vers un domaine qu’il ne connaît pas particulièrement, la musique. Il y avait dans ce livre tout un paragraphe sur l’influence de la musique sur les plantes et, ni une ni deux, le jeune homme décide de faire sa thèse sur ce sujet. « La seule difficulté que j’ai rencontrée, c’est qu’aucun prof n’a voulu être mon tuteur, mais j’ai tenu bon et les ai convaincus ! » plaisante Yannick, en précisant quand même qu’une partie de ce mémoire (2) ait été censurée. Et les essais peuvent commencer : avec 6 minutes de musique, des plants de tomate gagnent 20 % de croissance en 2 mois. Plutôt prometteur…

Et alors, Monsieur l’ingénieur en agriculture et biotechnologies, pouvez-vous nous Music 4 plantsexpliquer comment ça marche ? « Il y a plusieurs effets, décortique le Belge devenu Alsacien : mécaniques, électromagnétiques et émotionnels.

Certaines fréquences musicales (que l’on retrouve dans le chant des oiseaux) entrent en résonance avec les vibrations qui influencent le métabolisme des plantes. Cela stimule les échanges gazeux (oxygène et chlorophylle) par les stomates, ces cellules situées sous le feuillage. Ainsi, fleurs et légumes poussent plus vite et sont plus vigoureux. Et la récolte augmente d’environ 30 à 40 % ».

On sait par ailleurs que nos pensées influencent nos amies les plantes : avez-vous déjà essayé de leur parler ? Logiquement, de la bonne musique et de belles intentions provoquent une réaction positive.

Diapason 432 Hz.     

Mais alors, quelle musique peut-on offrir à ce qui orne nos balcons et pousse dans nos jardins ?

Musique plantesPas n’importe laquelle, cela s’entend ! « L’idéal, c’est de la musique créée à partir du diapason accordé sur un La à 432 Hz, précise Yannick. Ainsi, les classiques (3) tels que Vivaldi, Bach et Mozart composaient avec cette fréquence aux effets à la fois puissants et harmonisants car, en résonance avec la nature et notre corps. Et ça change tout ! »

De nos jours, certains musiciens se mettent à créer de la musique sur cette fréquence spécifique plutôt que sur le diapason accordé à 440 Hz, artificiel, qui nous dérègle, nous déconnecte de la nature, mais qui a été adopté comme standard dans le monde après la Seconde Guerre mondiale.

« Il existe une tribu indienne en Équateur, dont les femmes vont chanter tous les matins dans les champs pour leurs plantations, rappelle encore l’ingénieur. Et, pas si loin de nous, nos paysans avaient autrefois aussi des chants agraires ; ils chantaient en travaillant et cela avait très probablement des effets bénéfiques sur les cultures. »

Vigneron alsacien…    100_2247 copie

Un viticulteur alsacien, Jean-Marie Zerr, a ainsi nettement amélioré la qualité aromatique de ses raisins en diffusant de la musique matin et soir dans ses vignes, tandis qu’un maraîcher écoutait des chants grégoriens dans la pièce où il fabriquait sa choucroute.

Et, à Florence, en Italie, une étude scientifique récente a également démontré les effets bénéfiques des ondes acoustiques sur le monde végétal. Dans les serres, certains horticulteurs conseillés par Yannick Van Doorne utilisent la même technique musicale avec succès. Les possibilités sont infinies : stimuler certaines fonctions de la plante comme la résistance aux maladies, la coloration, la croissance (« aux orties » les engrais !), ou bien diminuer les besoins en eau, etc.

… et graines germées    

2013-05-02 18.30.45Une autre initiative intéressante vient d’un producteur de graines germées, dans le Vaucluse : Hugues Patouillard diffuse lui aussi de la musique (des chants tibétains) à ses graines de sésame, chanvre et tournesol pendant leur germination. Pour leur plus grand bonheur, et pour notre meilleure santé.

Natalie Georges

EN SAVOIR PLUS
 
LIRE
– « Les langages secrets de la nature », de Jean-Marie Pelt (Édition Fayard) – 5,60 €.
– Le Mémoire de fin d’études de Yannick Van Doorne est disponible, pour 30 €, en écrivant à l’adresse suivante : yannickvd11@yahoo.fr
ÉCOUTER
« Musique dédiée aux plantes », sélection d’œuvres musicales (au diapason 432 Hz, bien sûr !), de Franck Nabet (Spirale Music) – 21 €.
DÉCOUVRIR
– www.musiquesplantes.com – www.orgasmicbuddha.com 

images

*******

Ce n’est pas le paysage qui est petit, c’est la fenêtre par laquelle on le regarde. 

Proverbe Tibétain.
 
 
 

Les commentaires sont fermés.