Bienvenue sur le site du CERGA

 

Centre d’Echange et de Recherche Géobiologique d’Auvergne.

Vivre en harmonie avec son habitat.      

 

Certains lieux nous attirent profondément et nous offrent un sentiment de sécurité et de bien-être, tandis que d’autres, ne nous incitent pas à rester et peuvent même procurer une sensation d’angoisse inexpliquée… Est-ce l’empreinte du passé, la présence de certaines énergies subtiles, l’influence de phénomènes telluriques ou électromagnétiques ? …

Le ressenti éprouvé dans tel ou tel endroit n’est peut-être pas le fruit du hasard. Nous entrons en résonance avec la vibration du lieu, et de la qualité de cette résonance dépend notre état d’être.

Nous sommes loin du quotidien des premiers hommes, où une vie nomade leur permettait de choisir d’instinct, suivant les saisons et leurs besoins, un lieu de résidence où ils vivaient en totale harmonie avec la nature. Même si cela lui demande quelques efforts, l’être humain possède une faculté d’adaptation spontanée à son environnement naturel.

Mais, plus le lieu est chargé en perturbations : pollutions chimiques, électriques, magnétiques, telluriques… plus l’effort à fournir est intense. La résistance humaine a ses limites, les dépasser peut conduire à l’épuisement psychique et physique. Un corps affaibli devient plus vulnérable aux agressions permanentes ; arrivent alors, tous les maux bien connus de notre époque : le stress, l’insomnie, l’épuisement mental, la fatigue chronique…

L’homme sédentarisé est contraint de vivre, de dormir et de travailler dans des endroits qu’il ne peut pas toujours choisir. Deux solutions se présentent à lui : un travail sur soi, pour gérer la fatigue engendrée par ce perpétuel combat d’adaptation ou, une intervention sur les phénomènes perturbateurs afin d’accorder le lieu à ses occupants. L’utilisation de ces deux méthodes en simultané permet d’équilibrer au plus juste ce chemin d’harmonisation entre l’homme et son environnement.

 

La raison d’être d’une maison est d’assurer la protection de ses habitants, et d’offrir un espace sécurisant et apaisant.

La géobiologie tend à préserver cette fonction notamment celle de la pièce où l’on dort, afin, d’optimiser la sérénité de cet espace, et, de proposer un lieu où le repos serra le plus réparateur possible.

Depuis plus de 25 ans, l’équipe de géobiologistes du CERGA étudie l’influence de l’environnement sur le vivant : les hommes, les animaux, les végétaux. Ces recherches sont fondées sur une méthode issue de l’école allemande, basée sur les travaux du Dr Hartmann : la méthode « Gilbert Fleck »

Le travail régulier des membres de l’équipe, la mise en commun des expériences issues des expertises et des travaux de géobiologie, permettent une évolution permanente des pratiques de notre association ; ces pratiques correspondent ainsi à la vocation de l’intitulé du CERGA : Centre d’Echange et de Recherche Géobiologique d’Auvergne

Le CERGA propose des expertises géobiologiques avec mise en place de solutions adaptées à chaque situation d’exposition aux influences dites pathogènes.

 

Ces énergies qui nous entourent et nous habitent.

Pouvons-nous percevoir et apprivoiser ces différentes forces énergétiques ? Que peuvent-elles nous apporter ? Existe-t-il plusieurs formes d’énergie ? Sont-elles les mêmes en tous lieux ?

Il est possible d’élargir son champ de réception et de développer son ressenti à travers les diverses activités proposées au CERGA : Atelier QI Mancie, stage de Méditation, sorties multiples, à la découverte de sites naturels ou bâtis.

 

Éveiller ses capacités naturelles de radiesthésie.

Afin, d’affiner votre sensibilité et d’aiguiser vos sens de perceptions, de vous familiariser avec les phénomènes telluriques, exercez-vous à la détection des diverses influences et perfectionnez vos acquis au fil des différents stages et ateliers de géobiologie dispensés au sein CERGA : stages de géobiologie, ateliers de mise en pratique

   Corinne Guyot.     

Les commentaires sont fermés.